Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

26 articles avec municipale 2020

Toutes nos excuses au poufre parisien

Publié le par les grincheux et les critiqueurs

sete, topolino, pinocchio, commeinhes, municipale 2020
le poufre et pinocchio de topolino

Il y aura bien une personnalité de gauche faisant le poids sur la liste de  François Commeinhes lors des municipales de 2020.

 

Cette nouvelle avait été annoncée par le poufre de Midi libre et a été sous entendue  dans le discours françois commeinhes lors des vœux à la population de ….

 

Il s’agit de : cliquez surje suis l'homme de gauche "

 

Lo qu’a pas de front patis,
Lo que n’a se’n servis

 

Puisque nous sommes entre nous on va parler des vœux à la population.

 

Tout plein de projets qu’on connaissait  déjà à travers la presse locale depuis 6 mois mais qui refont surface pour les vœux de campagne.

  • Des placettes pour promener en 2019
  • Des parkings pour se garer mais après les municipales à l’horizon  2021 ou 2022
  • Une grande salle publique pour les séniors mais en supprimant des places de parking. La même salle que la patinoire prévue en 2001
  • Et des baisses d’impôts à tire-larigot qui seront compensées par « ? » l’avenir nous le dira.  

Tout ça empaqueté comme il se doit avec séduction, images, et enfumage d’un candidat partant pour un 4ème mandat municipal.

 

Rien de mieux que le poufre et pinocchio de Topolino pour illustrer ces effets d'annonce.

 

Lire ci-dessous la presse régionale 

 

 

Partager cet article

Repost0

La propagande  Municipale, le sommier des arts et le jeu des 7 erreurs !

Publié le par les défenseurs de l'âme sétoise

le sommier des arts

Le 03/11/2016 : Un peu d’histoire !

 

« Comment et pourquoi le sommier des arts a été réquisitionné par la Mairie ! »

 

« Il était une fois un vulgaire sommier qui se lamentait devant le marché de Sète (halles pour les étrangers).  

Une bande de joyeux lurons, vicomtes de brageole, artist’O bar, défenseurs de la rigolade, buveurs de café …. Sétois d’origine contrôlée ou non contrôlée ont eu l’idée de le faire sourire et de l’immortaliser en le nommant « Sommier des arts » …..

 

Tout y est passé pour le rendre joyeux :

-      Cadenas d’amour

-      Expositions de photos de Sétois très recherchés : « wanted »

-      Expositions de photos « bicyclettes »

-      Expositions de photo « jazz »

-      Il a eu même droit à une édition de Voix ivres ….

 

Il était heureux comme un pape le pauvre sommier.

 

C’était sans compter sur l’œil averti de Jean Claude Granger et de Pascal Dugrip

 

Depuis que notre 1° magistrat, (Sénateur de l’époque) de surcroît, a découvert que le port de Sète avait 350 ans, il a voulu le chanter à tous ces étrangers qui visitent les halles et à tous ces néo-Sétois qui ignoraient la chose.

 

Pour diffuser cet anniversaire, il a réquisitionné le Sommier des Arts pour le transformer en support publicitaire. 

 

Jusqu’où ira-t-on demain ? Vers un panneau réservé à l’affichage municipal ? 

 

08/01/2019 – Actualité ! 

 

A l’époque nous ne croyions pas si bien dire, nous étions visionnaires. Il parait que Georges Frêche l’était aussi.

 

Le sommier des arts est donc devenu un panneau de propagande municipale.

 

Aujourd'hui, c’est pour parler de nous, les « fameux autochtones ».

que François Commeinhes a vendu notre âme et son supplément, non pas au diable, mais à la propagande …. Ce qui est un peu pareil...

 

09/01/2019 – parlons de l’âme

 

Quand on est Sétoise ou Sétois d’origine Protégée, voire Contrôlée, comment accepter que l’on exhibe ainsi notre âme ?

 

Comment accepter que notre âme puisse servir de produit d’appel à l’entrée du marché (halles pour les estrangers Montpélliérains du dimanche ..... puisquà Montpellier on dit que le quartier le plus branché de la ville… c’est Sète).

 

Comment accepter que notre supplément d’âme pour ceux qui en ont encore, soit exposé au sommier des arts comme une tête de gondole de super marché de la promotion immobilière ….. 

 

Non ! trop c’est trop ! Vendre notre singularité, c’est déjà fait. Mais vendre notre âme il fallait oser. 

 

Et la presse locale dans tout ça qui en rajoute : 

 

-      Campagne vintage sur l’identité Sétoise

-      Un message pour parler aux Sétois

-      Plutôt réussie

-      Un coût particulièrement faible, comme pour s’excuser du coût de la propagande municipale dans la presse 

-      Une campagne qui sera déclinée au-delà des vœux (très certainement jusqu’au début officiel de la campagne des municipales, faut pas se gêner, les contribuables paieront … 

 

Voir le lien en fin d’article

 

12/01/2019 – le jeu des 7 erreurs sans états d’âme !

 

Parmi les 14 suppléments d’âme qui sont accrochés au sommier des arts, 6 sont des vœux de bonne année sans états d’âme du Maire de Sète.

 

Lesquels sont sans états d’âme ?

 

Indice pour vous aider : ils sont de couleur blanche !

 

sete, voeux municipal 2019, supplement d'ame, sans états d'ames,
sommiers des arts sans états d'âme

 

Partager cet article

Repost0

La masturbation intellectuelle du poufre parisien

Publié le par les vicomtes de brageole

bouche de baudroie de sète

Depuis Dimanche dernier le poufre parisien a fait jaser le vicomté politique.

 

« Il a fait courir le bruit ! « François Commeinhes partant pour un 4ème mandat serait soutenu par des personnalités de gauche faisant le poids »

 

Et pourquoi pas des personnalités de l’ultra gauche aussi ?  

 

C’est bouche de baudroie qui en se promenant dans les rochers du théatre de la mer a surpris le poufre parisien entrain d’écraser une sieste ….

 

Bouche de Baudroie nous a rapporté que le poufre avait grossi. Un beau poufre de roc parisien. Tellement il doit être dur « que pour faire une tielle » il te faut le "basseler" pendant des heures. A tous les coups il ne doit pas avoir bon gout ….

 

Mais revenons à la sieste ….

 

Un Pouffre Sétois qui s’écrit avec 2 FF c’est déjà très intelligent : 8 bras, 2 yeux, 3 cœurs, 9 cerveaux ….

 

Mais un poufre Parisein qui s’écrit avec 1 F c’est encore plus instruit qu’un vicomte de pouffre, car sous les bras il a 8 grandes poches très profondes et sous les cerveaux à la place des cœurs, 3 pierres dures comme du béton …

 

Mais revenons à la sieste ….

 

Tout en rêvant il parlait très fort. Bouche de Baudroie avec ses antennes a capté quelques phrases …..

  • Sète à l’action réunion publique le 18 novembre …. bling
  • Sète a l’action réunion publique le 22 novembre ….. bling
  • Printemps 2019 une salle polyvalente au mas coulet …. Bling
  • Escale à Sète ….. et municipale .… bling
  • Sète à l action réunion publique le 13 novembre ….. Bling
  • Jours féries collecte assurée …. Bling
  • Et Re-escale à Sète …. Bling
  • Sète à l’action réunion publique le 7 novembre ….. Bling
  • La piscine olympique ….. bling

 

Cà faisait bling bling bling comme les bandits manchots du casino …..

 

Et puis tout a coup ha ha ha …. il s’est réveillé, s’est jeté sur une turlute qui dansait autour de lui et s’est fait aganter comme son cousin le calamar de montpellier  ….

 

L’histoire ne dit pas si la turlute était une crevette rose, un poisson rouge ou une cranquette verte …

 

Aujourd’hui il a été mis à la trempe dans de l’eau d’issanka qu’il a trouvé trop chère à son gout. Demain on le retrouvera dans les circuits de l’assainissement pour justifier qu’à Sète tout augmente sauf l’eau avant d’etre assainie ….

publicité Escale à Sète

 

publicité jours fériés collecte assurée
publicité sète à l'action
publicité jours féries collecte assurée
la piscine olympique de sète

 

Partager cet article

Repost0

"Calueba présentie à gauche" ! un leurre de Midi Libre ?

Publié le par le chargé des commissions

Ce matin dans les embruns de la presse locale, midi libre jette son leurre dans les municipales.

De là à imaginer que c’est pour couvrir les coups de mer de la majorité municipale et de pourrir une possible union à gauche...

Il n y a qu’un pas que de nombreux vicomtes de brageole n’hésitent pas à franchir.

Mais pour l’heure chut ! Attendons les embruns sur « l’inattendu » 

 

Publié dans municipale 2020

Partager cet article

Repost0

Sur le retrait de Rudy Llanos du groupe municipal majoritaire !

Publié le par le chargé des commissions

Selon la Mandroune qui le tient du cousin de son cousin, Rudy n’aurait pas voulu  être accusé de « lèche-majesté » !

 

Selon Arapète bien ami avec le frère du fameux cousin, Rudy aurait très mal supporté que son départ ai été souhaité à l’ UNANIMITE en lettre majuscule.

 

L’histoire ne dit pas qui est le journaliste qui a informé Rudy Llanos.

 

Partager cet article

Repost0

2020 « L’inattendu » sur la ligne de départ !

Publié le par le chargé des commissions

Pris par de nombreuses activités de couture, un costume par ci, un costume par la …. Une bavette taillée par ci et une bavette taillée par-là, Nous avons négligé notre vicomté ……

Nous nous en excusons.

C’est re-parti mon quiqui !

Apres une finale de  coupe du monde de foot dans la salle Brassens. Sécurité oblige et économies pour évènements populaires aussi ….

Après une saison de joutes ou il n’a pas fait la moindre apparition.

Après une saint Louis en demi-teinte ou l’on n’a pas vu Mathieu Peysson au défilé, ou Louis Ichard Marathonien sétois qui a participé au JO d’Anvers en 1920 a été oublié dans le programme …. Peut-être a-t-il payé le fait qu’il a été porteur de la flamme olympique en 1968 pour les jeux d’hivers de Grenoble.

Après la réception de la guêpe qui s’est envolée après une bonne macaronade, avec une belle parure de joutes, lance et pavois, et une déclaration d’amour dans le cadre …..  « Quan costa pas res a bona pignata ».

Après, après, après …. Il nous donne le coup de grâce dans la presse locale !

Je me représente pour un 4ème mandat : Sans étiquette ni sans surprise et sans éthique non plus.

Apolitique le temps de se faire élire en 2001, UMP sarkosiste, il se découvre Macro-compatible jusqu’au moment des premières difficultés qui l’amène à redécouvrir le confort du pragmatisme de façade qui lui tient de ligne de conduite si éloignée de l’intérêt général …

Le feu couvant sur sa droite et sa gôche, il n’hésite pas à fustiger le landernau politique :

« Ce serait indélicat d’avoir une alternance »

Et pourquoi pas un sacrilège monseigneur !

Pèle mêle il s’exonère de ses responsabilités. Si les projets pour lesquels il s’était engagé ont dû être abandonnés, c’est la faute aux restrictions budgétaires.

Il s’attribue un satisfécit pour un résultat mitigé ….. Après 17 ans de mandat la ville (n’) est (que) sur la voie de la guérison.

Comme dirait notre cousin ……. On craint de la sauver.

Il oublie de dire qu’au terme des deux premiers mandats, il a mis la ville en situation de cessation de paiement avec un dette record et des taux d’imposition à la limite du supportable.

Il  ne peut cacher qu’elle manque encore aujourd’hui de nombreuses infrastructures et nous ajouterons qu’elle souffre d’un abyssal défaut d’entretien.

Lui qui se dit « au plus proche de ses concitoyens durant les fêtes de la Saint Louis » Mais pas là, pas à leur côté dans les nombreuses difficultés et revendications de la vie quotidienne.

Il voudrait nous faire croire qu’il va pouvoir faire demain ce qu’il n’a pas su faire jusqu’à maintenant.

Il va même jusqu’à promettre de baisser les impôts :

«La dernière cigarette, le petit verre de rhum avant le coup de grâce. »

   

Cette situation devenant inquiétante nous avons visité l’arc en ciel politique de notre bonne ville de Sète et devinez qui nous avons trouvé pour faire face à cette situation.

Nous avons rencontré « l’inattendu »

«L’inattendu« nous a assuré de sa présence dans cette campagne de 2020.

Attendons-nous par conséquent à ce que  « l’inattendu » prenne part au débat électoral.

 

 

 

Publié dans municipale 2020

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3