Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

tradition

Histoire de caméra !

Publié le par les vicomtes de brageole

Ce matin dans la file d’attente pour la distribution des masques à Paul Bert au Quartier Haut.

 

Mandroune, Arapète et son mari dit Moure-Lourd

 

Arapète : T’as l’air toute excitée

 

Mandroune : Hé bé qui aurait cru qu’un jour je ferais la queue pour récupérer des masques. Je me suis jamais masquée pour le corso et là pour le 11 Mai il faut mettre le masque.

 

Arapète : C’est sûr que pour le corso t’avais pas besoin de masque avec ta tête (rire rire rire)

 

Mandroune : Mais dit grosse mauvaise langue tu t’es vu avec ton indéfrisable agroumoulé. Si c’était le corso le maire t’aurait interdit de monter sur le char. (re-rire re-rire re-rire).

 

Arapète : Enfin tu me dis pas pourquoi tu es toute excitée ?

 

Mandroune : Je suis pas excitée, je suis engatsée. T’as pas vue le journal, ils vont tester des caméras intelligentes. Tu m’as compris tu m’as. Ils disent que c’est un test pour contrôler le port du masque dans les métros et demain si ça marche ils vont te prendre la fièvre ou regarder la marque de ton soutien-gorge ou celle de ta culotte et quoi encore ?

Et là derrière les écrans ils vont en tailler des costumes. Je les entends de là, t’as vu cette culotte petit bateau ? Ho le string ? Et elle c est pas un soutien-gorge rouge-gorge qu’elle a c est un échafaudage… Ils vont se foutre de nous. Et je t’en passe des meilleures. D’ici qu’ils revendent les enregistrements aux grandes marques commerciales…  tout va y passer pour savoir qui à quoi et comment…

 

Arapète : Je crois que tu fais dans le complot. Fais attention j’ai entendu dire que le coup du complot c’est pas bon pour les méninges et en plus tu peux te faire une indigestion de doliprane. (pour le complot cliquez)

 

Mandroune : Enfin demain ça va en faire des déconfinés dehors et si le Maire ne les calme pas ça va finir par faire des cons-finis.

 

Arapète : En parlant de Caméra, tu sais il faut pas voir tout en noir comme Soulages, mais réfléchir au côté positif. Hier j’ai rencontré Coco, tu sais la parisienne du quartier haut, celle qui a une hirondelle sur la tête, elle a des origines de l’Est. Hé bé elle m’a montré un site ou il y a une ouèbecam qui filme en direct et 24/24 un nid de cigognes. Cliquez surLa maman cigogne et ses petits cigogneaux. Une beauté. J’ai envie de proposer cette expérience à la mairie.

 

Mandroune : Dé qué à la mairie, qu’est ce tu veux qu’ils fassent avec des cigognes, et puis d’où tu vas les sortir les cigognes.

 

Arapète : Abistit, il faut faire autre chose ! Sète c est autre chose. Par exemple tu places une ouèbecam sur une anguille de la pointe courte ! Et tu peux la suivre jusqu’à la mer des fougasses !

 

Mandroune : Arrête tes cagades ! Pas des fougasses des fougatses !

 

Moure-Lourd : En parlant de fougasses, Vous partez en brioches. La mer des sargasses (rire rire rire).

 

Mandroune : C’est pas con ton idée. Plutôt que de prendre une anguille de la pointe courte on pourrait mettre une ouèbecam sur un hippocampe du Barrou. Normalement il resterait dans l’étang de Thau et on parlerait d’Agglo Sète et de sa chapelle.

 

Moure-Lourd : Agglo Sète et son archipel, Abistit, pas de sa chapelle.

 

Arapète : Après tout, nous sommes au Quartier Haut, on va pas leur porter la Pointe Courte ou le Barrou sur un plateau. Moi je dis que la ouèbecam on pourrait la placer chez nous au Quartier Haut au dessus d’un nid de Gabian sur la maison de Topolino.

 

Mandroune : C’est pas con le Gabian, chez Topolino c’est juste un peu casse burnes le matin au réveil mais c’est joli et ça représente la mer, les vagues, les bateaux qui rentrent le soir… Et moi ça me fait penser à Paul Valéry et à ses mouettes.

le gabian, sete, midi libre,
le gabian photo Midi Libre

 

Moure-Lourd : Hé bé vous êtes en forme ce matin. Arrêtez avec vos oiseaux et vos poissons, moi la ouèbecam je vais vous dire où il faut la mettre. Il faut la placer sur une grue à l’entrée est de notre ville, pour suivre l’évolution du chantier…

 

Sete, Entrée est, projet
projet urbain Sète Entrée Est

Arapète : Agante aquo et vlam un coup de ciseau, ça m’étonne pas tu penses qu’à la politique.

 

Mandroune : Bon allez, je vais faire mon dîner, j’ai rien préparé et mon estampe de mari il va encore rouméguer.

 

(1) Tous les mots que vous ne comprenez pas sont expliqués dans le Sète à Dire de Raymond Coves illustré par Pierre François. Pour ceux qui n’existent pas posez vos questions en commentaire, nous répondons 24 h / 24 h. Ou alors adoptez un petit Sétois qui traduira. A Sète la négation est souvent affirmative …. Prenez en note.

hai capito ?

Partager cet article
Repost0

le 1er mai confiné by Topolino #ob

Publié le par Vicomte de Brageole

le 1er mai  confiné by Topolino #ob
Partager cet article
Repost0

Sète ! Bernard Baraillé s'en est allé ...

Publié le par les vicomtes de brageole

Les vicomtes de brageole se souviendrons de ses clins d'oeil sur la lettre de Sète et thau-infos

frechouillade
frechouillade
parkind des halles ou du marché
halles des parisiens - maché de sète
mémoires en images de gaston macone
mémoires en images de gaston macone
marché de sète, halles des parisiens
marché de sète, halles des parisiens

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Coronavirus Blues by Nicolas Grosso & friends !

Publié le par les vicomtes de brageole

Nicolas Grosso & Friends - Coronavirus Blues

Coronavirus Blues Paroles et musique: Nicolas Grosso Morceau écrit, composé, enregistré, filmé, mixé et monté à distance lors du confinement 2020. -

Coronavirus, confinement, Nicolas Grosso,

Partager cet article
Repost0

Merci Monsieur le Maire !

Publié le par les vicomtes de brageole

La décision est prise. En l’absence de séance du conseil municipal depuis le 18 novembre dernier. Et raison de plus, en cette période de confinement, Monsieur le Maire a décidé, tout seul à l’unanimité, qu’il y aurait une troisième fresque sur la façade du Barajo.

Le choix de la fresque était difficile, il devait choisir entre la photo des deux précédents maires de Sète et une reproduction de l’affiche des Voix Ivres édition 2015.

C’est décidé : ce sera la partie basse de l’affiche des Voix Ivres.

Le financement de la reproduction sur façade sera assuré :

à 50% par Sète Agglopôle Méditerranée,

à 25% par la ville de Sète,

à 25% par les Voix Vives et le musée Paul Valéry.

Merci également à Maïthé Valles-Bled pour avoir appuyé notre dossier et à Melvin Jouany le sympathique patron du Barajo pour avoir accepté ce projet.

Pour un agrandissement

ou pour tirer un poster collector

cliquez sur une photo

les voix ivres, les voix vives, barajo, maïthé valles-bled, mevin jouany, avrilles voix ivres, les voix vives, barajo, maïthé valles-bled, mevin jouany, avrilles voix ivres, les voix vives, barajo, maïthé valles-bled, mevin jouany, avril

les voix ivres, les voix vives, barajo, maïthé valles-bled, mevin jouany, avril

Partager cet article
Repost0

Tous les jours, suivez les aventures de...

Publié le par les vicomtes de brageole

Partager cet article
Repost0

Topolino et ses Topolinesqueries Sétoises !

Publié le par les vicomtes de brageole

Pour combattre le coronavirus et l’ennui du confinement, suivez tous les jours - jusqu’à décision contraire de l’artiste - les aventures du « docteur Yahourt », le cousin sétois du professeur Raoult le beatnick de marseillaaa !

 

Partager cet article
Repost0

Topolino et ses Topolinesqueries Sétoises !

Publié le par les vicomtes de brageole

Pour combattre le coronavirus et l’ennui du confinement, suivez tous les jours - jusqu’à décision contraire de l’artiste - les aventures du « docteur Yahourt », le cousin sétois du professeur Raoult le beatnick de marseillaaa !

marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
le docteur Yahourt

"""""cliquez et faites défiler les dessins"""""

marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,
marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,

marc topolino, coronavirus, confinement,sete, marseille, marc combas,

Partager cet article
Repost0

A Sète : Tous les jours un ConfinAmour de Mireille Toussaint et Joël Monnier

Publié le par les vicomtes de brageole

Le duo Mireille Toussaint et Joël Monnier vous propose

ConfinAmour, une chronique quotidienne en dessin

pour vous faire sourire un peu.

"""""cliquez et faites défiler les dessins"""""

ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier
ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier

ConfinAmour, Mireille Toussaint, Joël Monnier

Partager cet article
Repost0

Les municipales et le syndrome du coronamachin !

Publié le par les vicomtes de brageole

Baron Noir et commedia dell arte
Baron Noir et commedia dell arte

Baron Noir et commedia dell arte

 

Vendredi matin devant le marché.

 

Arapète : « Alors Mandroune, t’as pas les yeux en face des trous ? »

 

Mandroune : « Oh ! Ma belle excuse-moi, je ne t’avais pas vu. J’ai eu une soirée agitée. »

 

Arapète « Qu’est-ce que tu as encore fait ? »

 

Mandroune « Figure-toi que hier soir mon homme m’a amenée au théâtre, ensuite nous sommes allés chez l’italien manger 4 pâtes à la puttanesca, une petite bouteille de rosé pour faire descendre les pâtes, et quand j’ai vu ses yeux qui plongeaient dans mon décolleté, t’as compris la suite, on est rentré et on s’est endormi à 2 heures ce matin. »

 

Arapète « Bien sûr que j’ai compris, t’as donné ton corps à la science (rires rires rires) ; mais qu’est-ce que t’es allée voir au théâtre ? »

 

Mandroune « Une pièce politico-médiatique comme dit mon homme. Une pièce dans le style d’un méli-mélo de la série de canal plus : « Baron noir » et de la commedia dell arte… »

 

Arapète  « Raconte… »

 

Mandroune « Si tu veux, je te raconte la fin. Ça se passe dans un bureau, décor simple, un bureau, 1 téléphone, 1 fauteuil, 2 chaises, un tableau de joutes, un portrait de Georges Brassens et 3 personnages.

  • Francesco
  • Gianni-Claudio
  • Guiseppe
  •  

Et ça donne à peu près ça… »

 

  • Francesco « Putain! J’ai pas envie d’y aller à ce meeting, je vais serrer plein de louches, embrasser plein de vieilles, je vais choper le coronamachin ! »

 

  • Gianni-Claudio « Mais c’est l’idée, Francesco, on a qu’à l’annuler ! »

 

  • Francesco «T’es fou, Gianni-Claudio, à 5 jours des élections, on n’annule pas un meeting. »

 

  • Gianni-Claudio « Non mais t’as pas compris. On annule à cause du coronamachin, de ton grand sens de la responsabilité morale, tout ça, que tu es maire et toubib, que tu es un bon père pour les sétois. »

 

  • Francesco « Putain, Gianni-Claudio, t’es brillant ! »

 

  • Gianni-Claudio « Je sais ! Et en plus tu fous dans la merde tous les autres. S’ils maintiennent leurs meetings, c’est qu’ils n’ont pas un grand sens de leur responsabilité morale, eux, et elle. »

 

  • Francesco » Génial. Guiseppe tu nous écris un communiqué comme quoi j’ai un grand sens de la responsabilité et tu le dictes à M.L. »

 

                • Et là le Rideau est tombé !

 

Mandroune « putain tu m’as fais manquer le car, je suis bonne pour monter au quartier haut à pied »

 

Arapète « la marche ça te fera du bien pour le cœur. Bises ma belle et merci pour l’histoire »

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>