La circulation à Sète : Attention danger !

Publié le par vicomtedebrageole

La privatisation de certaines artères, avec notamment la mise en sens unique de la rue Jean Vilar,

La bétonisation de certains secteurs environnants comme les métairies, la corniche,

La circulation du petit train  dans les artères principales,

la disparition des chicanes pour arrêts de bus digne de ce nom, (secteur leclerc et corniche)

le ramassage des ordures ménagères aux heures de pointe.

font que la circulation en véhicule moteur devient le parcours du combattant.

Les logements de la carrière de ramassis, lorsqu’ils vont être habités, ne vont pas arranger les choses.

En attendant la réalisation des promesses électorales :

Écoutez comme c‘est beau

« Se déplacer : Bien vivre la ville au quotidien, c‘est aussi améliorer la voirie, développer les pistes cyclables, les liaisons avec les communes voisines, le transport en commun, créer une navette fluviale gare-centre, » (paroles, paroles, paroles .....de Monsieur François Commeinhes)

Les véhicules motorisés empruntent de plus en plus les chemins de Saint Clair :

- montée de Saint clair

 - chemin de la craque,

 - chemin des pierres blanches,

 - montée des pierres blanches

 - avenue du tennis .....

Ils empruntent souvent à très grande vitesse, ces voies de circulation accidentées, non équipées de trottoirs, de ralentisseurs, voire même de signalisations adaptées.

L’accident grave est pour demain ............

Un groupe de riverains du chemin de la craque vient d’attirer l’attention des services compétents avec une signalisation de fortune.

Notre R.S.F. (Reporter Sans Figure) vous laisse le soin de la découvrir voire même de l’amplifier.

vitesse chemin de la craque SP_A0850.jpg

 photo collection vicomtes de brageole

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article