Le parking Aristide Briand selon bouche de baudroie

Publié le par les vicomtes de brageole

Devant le marché ce matin ...

Arapète : Ho comment vas-tu ça fait des mois que je te vois pas

Mandroune : Tu sais l’hiver je fais comme les tortues je reste dans ma coquille.

Arapète : T’en fais une belle de tortue je te dis que ça.

Mandroune : Et toi comment vas-tu ?

Arapète : Ecoute, je vais au marché tous les jours sauf le mercredi car y a trop de monde et avec le covid je fais toujours attention. Par contre le samedi je vais à la manif !

Mandroune : A la manif ? Quelle manif ?

Arapète : Hé bé celle du « parkinge » de l’esplanade centrale, pour sauver les arbres, le kiosque et le puit …..

Mandroune : Encore ce « parkinge » mais t’es pas au courant ?

Arapète : Au courant de quoi ?

Mandroune : Au courant que « ne le répète pas au moins » tu sais la cousine de mon voisin qu’on appelle  « la midinette » ! Celle qui travaille à la commune, elle a rencontré mon amie « bouche de baudroie » et tu sais ce qu’elle lui a dit ?

Arapète : Non accouche ne me fait pas mijoter !

Mandroune : Elle lui a dit « ne le répète pas au moins ? »

Arapète : Mais non tu me connais quand même ?

Mandroune : Elle lui a dit qu’elle avait entendu dire dans les couloirs que le « parkinge » hé bé le Maire il n’a pas envie de le faire maintenant. Il verra de le faire après, si le « bondieu veut » …. Et tu sais que en politique quand on dit après c’est pas demain la veille.

Arapète : Mais pourquoi il laisse faire les manifestations, les pétitions et tutti quanti ?

Mandroune : il parait que ça lui permet de tâter le terrain et puis ça lui sert de sondage pour plus tard.

Arapète : Si ta « bouche de baudroie » pouvait avoir raison, ça m’éviterait de manifester le samedi et je pourrais faire mon repassage parce que mon fils le « gommeux » il en fini pas de roumèguer. Et ma chemise est pas prête, et ma cravate, et mon pantalon ….

Enfin que le « bondieu t’entende » !

Mandroune : Tu sais bouche de baudroie elle a une grande bouche mais aussi des bonnes oreilles de dauphin…. Aller à plus y a le car qui arrive, je re-monte au quartier haut … bisesss

 

Tous les mots que vous ne comprenez pas sont expliqués dans le Sète à Dire de Raymond Coves illustré par Pierre François.

Pour ceux qui n’existent pas posez vos questions en commentaire, nous répondons 24 h / 24 h. Ou alors adoptez un petit Sétois qui traduira.

A Sète la négation est souvent affirmative ….

Vous pouvez page accueil cliquer sur « le parlé sétois »

Prenez en note.

sete, parking, place aristide briand, commeinhes, bancs publics, joel monnier
"remets-le là où il était ! finalement ça m'arrange !"

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Moi j aime le mot le PARKINGE
Répondre