SDF ! Janine Léger écrit à Monsieur le Maire de Sète

Publié le par les vicomtes de brageole

Monsieur le Maire
 

Par courrier en date du 27 Août 2020 adressé aux Services de l'Etat, vous avez demandé l'expulsion des personnes qui occupent sans droit ni titre un immeuble désaffecté du 7 Quai Paul Riquet.

Le 7 Août 2015, ces mêmes personnes avaient déjà été évacuées à votre demande du Parking du Mas Coulet sur lequel elles avaient installé leurs caravanes et leurs fourgons.

Ayant alors trouvé refuge sur un terrain bordant le Boulevard Martelli, elles avaient à nouveau fait l'objet d'une expulsion le 31 Janvier 2018 sur demande de la S.A. Elit agissant pour le compte de la Ville. A cette occasion, certains d'entre eux ont perdu tous leurs biens, les caravanes et leurs contenus ayant été détruits par les services de la Fourrière de la Ville.

C'est pourquoi faute de mieux, ils se sont installés dans l'immeuble vide du Quai Paul Riquet.

D'expulsion en expulsion, devront-ils à nouveau se retrouver dans la rue dans le contexte sanitaire que l'on connaît?

Une circulaire ministérielle du 17 Octobre 2020 rappelle, dans le cadre de la campagne hivernale, que "notre priorité doit être la mise à l'abri des personnes, dans un contexte de circulation du virus et de rebond de l'épidémie".

Nul n'ignore que c'est la pénurie de structures d'hébergement d'urgence qui contraint les personnes sans abris à investir des bâtiments abandonnés, faute de réponses aux appels qu'ils lancent quotidiennement au 115 avec les associations qui les accompagnent.

Selon les chiffres communiqués par l'Insee, 2665 logements vacants ont été répertoriés à Sète.

Aussi quand un nombre important d'hommes et de femmes dorment dans les rues de notre ville, pourquoi Monsieur le Maire, ne pas réquisitionner quelques uns de ces bâtiments vides, comme l'Ordonnance du 11 Octobre 1945 vous en donne le pouvoir dans le cadre des prérogatives que vous confère l'article 2212 du Code Général des Collectivités Territoriales, sur saisine des Services de l'Etat compétent en la matière?
>

Espérant vivement que vous mettrez tout en oeuvre pour qu'une solution digne et adaptée à ces situations puisse être trouvée, je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'assurance de mes salutations distinguées,

Janine Léger

Les Amoureux de la Vie Solidarité SDF,

rejoints par plusieurs associations, appellent à un rassemblement contre les expulsions et le mal logement Mercredi 16 Décembre à 9h 30 devant le Tribunal de Sète Avenue du Maréchal Juin. 

Des solutions existent!
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Janine Léger 17/12/2020 09:19

Il est regrettable qu'une partie de ping-pong se joue entre la Ville et l'Etat concernant le sort des occupants du Chai Skalli, alors que la mise en place d'une coordination entre les services de l'Etat tenus à l'obligation d'hébergement, et la Ville garante de la lutte contre la pauvreté et les exclusions inscrite dans le Code de l'Action Sociale et des Familles, permettrait la recherche concertée de solutions alternatives adaptées.