Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toutes nos excuses au poufre parisien

Publié le par les grincheux et les critiqueurs

sete, topolino, pinocchio, commeinhes, municipale 2020
le poufre et pinocchio de topolino

Il y aura bien une personnalité de gauche faisant le poids sur la liste de  François Commeinhes lors des municipales de 2020.

 

Cette nouvelle avait été annoncée par le poufre de Midi libre et a été sous entendue  dans le discours françois commeinhes lors des vœux à la population de ….

 

Il s’agit de : cliquez surje suis l'homme de gauche "

 

Lo qu’a pas de front patis,
Lo que n’a se’n servis

 

Puisque nous sommes entre nous on va parler des vœux à la population.

 

Tout plein de projets qu’on connaissait  déjà à travers la presse locale depuis 6 mois mais qui refont surface pour les vœux de campagne.

  • Des placettes pour promener en 2019
  • Des parkings pour se garer mais après les municipales à l’horizon  2021 ou 2022
  • Une grande salle publique pour les séniors mais en supprimant des places de parking. La même salle que la patinoire prévue en 2001
  • Et des baisses d’impôts à tire-larigot qui seront compensées par « ? » l’avenir nous le dira.  

Tout ça empaqueté comme il se doit avec séduction, images, et enfumage d’un candidat partant pour un 4ème mandat municipal.

 

Rien de mieux que le poufre et pinocchio de Topolino pour illustrer ces effets d'annonce.

 

Lire ci-dessous la presse régionale 

 

 

Partager cet article

Repost0

La propagande  Municipale, le sommier des arts et le jeu des 7 erreurs !

Publié le par les défenseurs de l'âme sétoise

le sommier des arts

Le 03/11/2016 : Un peu d’histoire !

 

« Comment et pourquoi le sommier des arts a été réquisitionné par la Mairie ! »

 

« Il était une fois un vulgaire sommier qui se lamentait devant le marché de Sète (halles pour les étrangers).  

Une bande de joyeux lurons, vicomtes de brageole, artist’O bar, défenseurs de la rigolade, buveurs de café …. Sétois d’origine contrôlée ou non contrôlée ont eu l’idée de le faire sourire et de l’immortaliser en le nommant « Sommier des arts » …..

 

Tout y est passé pour le rendre joyeux :

-      Cadenas d’amour

-      Expositions de photos de Sétois très recherchés : « wanted »

-      Expositions de photos « bicyclettes »

-      Expositions de photo « jazz »

-      Il a eu même droit à une édition de Voix ivres ….

 

Il était heureux comme un pape le pauvre sommier.

 

C’était sans compter sur l’œil averti de Jean Claude Granger et de Pascal Dugrip

 

Depuis que notre 1° magistrat, (Sénateur de l’époque) de surcroît, a découvert que le port de Sète avait 350 ans, il a voulu le chanter à tous ces étrangers qui visitent les halles et à tous ces néo-Sétois qui ignoraient la chose.

 

Pour diffuser cet anniversaire, il a réquisitionné le Sommier des Arts pour le transformer en support publicitaire. 

 

Jusqu’où ira-t-on demain ? Vers un panneau réservé à l’affichage municipal ? 

 

08/01/2019 – Actualité ! 

 

A l’époque nous ne croyions pas si bien dire, nous étions visionnaires. Il parait que Georges Frêche l’était aussi.

 

Le sommier des arts est donc devenu un panneau de propagande municipale.

 

Aujourd'hui, c’est pour parler de nous, les « fameux autochtones ».

que François Commeinhes a vendu notre âme et son supplément, non pas au diable, mais à la propagande …. Ce qui est un peu pareil...

 

09/01/2019 – parlons de l’âme

 

Quand on est Sétoise ou Sétois d’origine Protégée, voire Contrôlée, comment accepter que l’on exhibe ainsi notre âme ?

 

Comment accepter que notre âme puisse servir de produit d’appel à l’entrée du marché (halles pour les estrangers Montpélliérains du dimanche ..... puisquà Montpellier on dit que le quartier le plus branché de la ville… c’est Sète).

 

Comment accepter que notre supplément d’âme pour ceux qui en ont encore, soit exposé au sommier des arts comme une tête de gondole de super marché de la promotion immobilière ….. 

 

Non ! trop c’est trop ! Vendre notre singularité, c’est déjà fait. Mais vendre notre âme il fallait oser. 

 

Et la presse locale dans tout ça qui en rajoute : 

 

-      Campagne vintage sur l’identité Sétoise

-      Un message pour parler aux Sétois

-      Plutôt réussie

-      Un coût particulièrement faible, comme pour s’excuser du coût de la propagande municipale dans la presse 

-      Une campagne qui sera déclinée au-delà des vœux (très certainement jusqu’au début officiel de la campagne des municipales, faut pas se gêner, les contribuables paieront … 

 

Voir le lien en fin d’article

 

12/01/2019 – le jeu des 7 erreurs sans états d’âme !

 

Parmi les 14 suppléments d’âme qui sont accrochés au sommier des arts, 6 sont des vœux de bonne année sans états d’âme du Maire de Sète.

 

Lesquels sont sans états d’âme ?

 

Indice pour vous aider : ils sont de couleur blanche !

 

sete, voeux municipal 2019, supplement d'ame, sans états d'ames,
sommiers des arts sans états d'âme

 

Partager cet article

Repost0

selon "dis-leur" des toulousains créent un label longue durée !

Publié le par le Vicomte "reposteur"

Partager cet article

Repost0

Les brèves du comptoir des vicomtes sur les phrases de l’année 2018 de Midi Libre

Publié le par les vicomtes de brageole

Commeinhes, Dalmon Christian, pergolines, thau agglo; économie, jeunesse
Christian Dalmon

Nous décernons une brageole d’or à la phrase ;

 

« Commeinhes à fait de Sète les Pergolines de l’Agglo »

 

Du conseiller municipal et vicomte de brageole Christian Dalmon Novembre 2018

Partager cet article

Repost0

Nous vous souhaitons une bonne année 2019 !

Publié le par les vicomtes de brageole

Sète ici sète ! défense de toucher !
sète ici sète ! défense de toucher !

Santé, Bonheur et plus encore !

Nous vous invitons à aimer : la rigolade, la dérision, la vérité, Sète, la macaronade, la tielle, le pouffre parisien avec 2 f, Le poufre sétois avec 1 f, le poulpe de mer du dictionnaire,  les joutes languedociennes, la Saint Louis, Alexandre Dumas, les vicomtes de brageole, les haricots et la seiche farcie, la rouille de seiche, les sardines et les maquereaux en escabèche, la bourride de baudroie à la sétoise, la mandroune, l'arapète, le piste, les moules farcies, les sites remarquables en voie de disparition ....

et le parlé sétois ! 

 

Partager cet article

Repost0