Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

12 articles avec arapete et mandroune

Histoire de caméra !

Publié le par les vicomtes de brageole

Ce matin dans la file d’attente pour la distribution des masques à Paul Bert au Quartier Haut.

 

Mandroune, Arapète et son mari dit Moure-Lourd

 

Arapète : T’as l’air toute excitée

 

Mandroune : Hé bé qui aurait cru qu’un jour je ferais la queue pour récupérer des masques. Je me suis jamais masquée pour le corso et là pour le 11 Mai il faut mettre le masque.

 

Arapète : C’est sûr que pour le corso t’avais pas besoin de masque avec ta tête (rire rire rire)

 

Mandroune : Mais dit grosse mauvaise langue tu t’es vu avec ton indéfrisable agroumoulé. Si c’était le corso le maire t’aurait interdit de monter sur le char. (re-rire re-rire re-rire).

 

Arapète : Enfin tu me dis pas pourquoi tu es toute excitée ?

 

Mandroune : Je suis pas excitée, je suis engatsée. T’as pas vue le journal, ils vont tester des caméras intelligentes. Tu m’as compris tu m’as. Ils disent que c’est un test pour contrôler le port du masque dans les métros et demain si ça marche ils vont te prendre la fièvre ou regarder la marque de ton soutien-gorge ou celle de ta culotte et quoi encore ?

Et là derrière les écrans ils vont en tailler des costumes. Je les entends de là, t’as vu cette culotte petit bateau ? Ho le string ? Et elle c est pas un soutien-gorge rouge-gorge qu’elle a c est un échafaudage… Ils vont se foutre de nous. Et je t’en passe des meilleures. D’ici qu’ils revendent les enregistrements aux grandes marques commerciales…  tout va y passer pour savoir qui à quoi et comment…

 

Arapète : Je crois que tu fais dans le complot. Fais attention j’ai entendu dire que le coup du complot c’est pas bon pour les méninges et en plus tu peux te faire une indigestion de doliprane. (pour le complot cliquez)

 

Mandroune : Enfin demain ça va en faire des déconfinés dehors et si le Maire ne les calme pas ça va finir par faire des cons-finis.

 

Arapète : En parlant de Caméra, tu sais il faut pas voir tout en noir comme Soulages, mais réfléchir au côté positif. Hier j’ai rencontré Coco, tu sais la parisienne du quartier haut, celle qui a une hirondelle sur la tête, elle a des origines de l’Est. Hé bé elle m’a montré un site ou il y a une ouèbecam qui filme en direct et 24/24 un nid de cigognes. Cliquez surLa maman cigogne et ses petits cigogneaux. Une beauté. J’ai envie de proposer cette expérience à la mairie.

 

Mandroune : Dé qué à la mairie, qu’est ce tu veux qu’ils fassent avec des cigognes, et puis d’où tu vas les sortir les cigognes.

 

Arapète : Abistit, il faut faire autre chose ! Sète c est autre chose. Par exemple tu places une ouèbecam sur une anguille de la pointe courte ! Et tu peux la suivre jusqu’à la mer des fougasses !

 

Mandroune : Arrête tes cagades ! Pas des fougasses des fougatses !

 

Moure-Lourd : En parlant de fougasses, Vous partez en brioches. La mer des sargasses (rire rire rire).

 

Mandroune : C’est pas con ton idée. Plutôt que de prendre une anguille de la pointe courte on pourrait mettre une ouèbecam sur un hippocampe du Barrou. Normalement il resterait dans l’étang de Thau et on parlerait d’Agglo Sète et de sa chapelle.

 

Moure-Lourd : Agglo Sète et son archipel, Abistit, pas de sa chapelle.

 

Arapète : Après tout, nous sommes au Quartier Haut, on va pas leur porter la Pointe Courte ou le Barrou sur un plateau. Moi je dis que la ouèbecam on pourrait la placer chez nous au Quartier Haut au dessus d’un nid de Gabian sur la maison de Topolino.

 

Mandroune : C’est pas con le Gabian, chez Topolino c’est juste un peu casse burnes le matin au réveil mais c’est joli et ça représente la mer, les vagues, les bateaux qui rentrent le soir… Et moi ça me fait penser à Paul Valéry et à ses mouettes.

le gabian, sete, midi libre,
le gabian photo Midi Libre

 

Moure-Lourd : Hé bé vous êtes en forme ce matin. Arrêtez avec vos oiseaux et vos poissons, moi la ouèbecam je vais vous dire où il faut la mettre. Il faut la placer sur une grue à l’entrée est de notre ville, pour suivre l’évolution du chantier…

 

Sete, Entrée est, projet
projet urbain Sète Entrée Est

Arapète : Agante aquo et vlam un coup de ciseau, ça m’étonne pas tu penses qu’à la politique.

 

Mandroune : Bon allez, je vais faire mon dîner, j’ai rien préparé et mon estampe de mari il va encore rouméguer.

 

(1) Tous les mots que vous ne comprenez pas sont expliqués dans le Sète à Dire de Raymond Coves illustré par Pierre François. Pour ceux qui n’existent pas posez vos questions en commentaire, nous répondons 24 h / 24 h. Ou alors adoptez un petit Sétois qui traduira. A Sète la négation est souvent affirmative …. Prenez en note.

hai capito ?

Partager cet article

Repost0

Les municipales et le syndrome du coronamachin !

Publié le par les vicomtes de brageole

Baron Noir et commedia dell arte
Baron Noir et commedia dell arte

Baron Noir et commedia dell arte

 

Vendredi matin devant le marché.

 

Arapète : « Alors Mandroune, t’as pas les yeux en face des trous ? »

 

Mandroune : « Oh ! Ma belle excuse-moi, je ne t’avais pas vu. J’ai eu une soirée agitée. »

 

Arapète « Qu’est-ce que tu as encore fait ? »

 

Mandroune « Figure-toi que hier soir mon homme m’a amenée au théâtre, ensuite nous sommes allés chez l’italien manger 4 pâtes à la puttanesca, une petite bouteille de rosé pour faire descendre les pâtes, et quand j’ai vu ses yeux qui plongeaient dans mon décolleté, t’as compris la suite, on est rentré et on s’est endormi à 2 heures ce matin. »

 

Arapète « Bien sûr que j’ai compris, t’as donné ton corps à la science (rires rires rires) ; mais qu’est-ce que t’es allée voir au théâtre ? »

 

Mandroune « Une pièce politico-médiatique comme dit mon homme. Une pièce dans le style d’un méli-mélo de la série de canal plus : « Baron noir » et de la commedia dell arte… »

 

Arapète  « Raconte… »

 

Mandroune « Si tu veux, je te raconte la fin. Ça se passe dans un bureau, décor simple, un bureau, 1 téléphone, 1 fauteuil, 2 chaises, un tableau de joutes, un portrait de Georges Brassens et 3 personnages.

  • Francesco
  • Gianni-Claudio
  • Guiseppe
  •  

Et ça donne à peu près ça… »

 

  • Francesco « Putain! J’ai pas envie d’y aller à ce meeting, je vais serrer plein de louches, embrasser plein de vieilles, je vais choper le coronamachin ! »

 

  • Gianni-Claudio « Mais c’est l’idée, Francesco, on a qu’à l’annuler ! »

 

  • Francesco «T’es fou, Gianni-Claudio, à 5 jours des élections, on n’annule pas un meeting. »

 

  • Gianni-Claudio « Non mais t’as pas compris. On annule à cause du coronamachin, de ton grand sens de la responsabilité morale, tout ça, que tu es maire et toubib, que tu es un bon père pour les sétois. »

 

  • Francesco « Putain, Gianni-Claudio, t’es brillant ! »

 

  • Gianni-Claudio « Je sais ! Et en plus tu fous dans la merde tous les autres. S’ils maintiennent leurs meetings, c’est qu’ils n’ont pas un grand sens de leur responsabilité morale, eux, et elle. »

 

  • Francesco » Génial. Guiseppe tu nous écris un communiqué comme quoi j’ai un grand sens de la responsabilité et tu le dictes à M.L. »

 

                • Et là le Rideau est tombé !

 

Mandroune « putain tu m’as fais manquer le car, je suis bonne pour monter au quartier haut à pied »

 

Arapète « la marche ça te fera du bien pour le cœur. Bises ma belle et merci pour l’histoire »

Partager cet article

Repost0

la facture d'eau vient d'arriver à Sète !

Publié le par les vicomtes de brageole

sete, municipale, prix de l eau, issanka, assainissement,
dessin de la patte

La facture d’eau vient d’arriver !

 

Ce matin devant le marché !

Mandroune « alors t’as reçu la facture de l’eau d’Issanka ? »

Arapète « ne m’en parle pas ! Mon ‘ibrougne’ (1)  de mari a commencé à boire le pastis pur »

Mandroune « chez moi depuis hier on a décidé de tirer la chasse d’eau, une fois le matin et une fois le soir avant de se coucher »

Arapète « Hébé ça doit ‘emboucaner’ le renard »

Mandroune « écoute, mon mari il accélère la VMC et moi je balance une dose de javel Lacroix … comme au temps du ‘pissaou’ (1)»

 

Moralité : A la vitesse ou ça augmente bientôt ça va coûter plus cher de pisser que de boire

(1) le parlé sétois

Partager cet article

Repost0

La privatisation du funérarium sétois est en marche !

Publié le par les vicomtes de brageole

 

Après les honneurs du Conseil Municipal du 18 Novembre dernier repris par la presse locale et ses petits carnets du poufre néo-sétois (1) il nous fallait passer à autre chose dans le respect de notre devise : Rigolade, Dérision et Vérité !

sete,urbanisation,poufre midilibre,
midi libre article carnets du poufre

 

Et ben voilà !

 

L’urbanisation du boulevard Camille Blanc en parallèle avec le boulevard Jean Mathieu Grangent devrait obligatoirement apporter des modifications sur les équipements municipaux existants.

 

Que vont devenir le Funérarium et son Crématorium ?

 

Selon le mari de la Mandroune, un « Restaurium » remplacerait le complexe existant...

 

Des investisseurs argentins très gros producteurs de viandes, spécialisés dans les grillades « asado » se penchent déjà sur le rachat du crématorium qui se trouverait de fait au beau milieu des immeubles et deviendrait gênant pour les vivants des alentours.

 

Le four est déjà en place, il serait adapté pour les cuissons horizontales ou en croix, les salons seraient transformés en salon de réception pour VIP, la salle de prière en salle commune, et le garage en réserves pour le bois...

 

Le parking sur le toit serait divisé en deux, une partie pour le stationnement et une autre pour admirer le point de vue sur la tombe de Georges Brassens et la partie Villeroy, Salin, Lido et Lidl ... ou le soleil se couche comme nulle part ailleurs. Couchers de soleil immortalisés par les « photofaceboockers » avant la bétonisation de la plage ou l’inévitable montée des eaux… 

 

La néo-sétoiserie se lèche déjà les babines.

 

Bon appétit !

 

(1) Poufre néo-sétois : un pouffre sétois prend 2 f don’t act.

 

sete,funérarium,crématorium,urbanisation,
Funérarium aujourd'hui

 

joel monnier,restaurium,funerarium,urbanisation,sete
funérarium peut être demain

 

Partager cet article

Repost0

Un Minuit Chrétien sur le canal royal de Sète ?

Publié le par le chargé des commissions

 

Arapète : Alors t’es allée faire les soldes ?

 

Mandroune : Non j’y vais jamais, tu ne crois pas que je vais acheter un maillot pour l’été prochain ! Déjà que mon mari ne veut pas que je porte des robes au-dessus du genou, si je lui dis que je vais acheter un maillot en solde il va me faire une vie … je te dis que ça.

 

Je l’entends déjà et pourquoi un maillot à la fin de l’été, et pourquoi un deux pièces, et patati et patata …..

 

Arapète : Mais qui te parle de maillots ? Je te parlais des soldes pour aller acheter un « trenche coate … »

 

Mandroune : Un trenche coate ? Tu veux dire un trench coat ? Une espèce de gabardine anglaise qui porte chaud ? Et pour quoi faire ?

 

Arapète : Pour aller à la messe de minuit le soir de noël ….

 

Mandroune : J’habite à deux couloirs de Saint Louis et tu veux que je me mette en trench coat pour aller à la messe ? Tu pars en brioche …. Hé bé si je me sape pour aller à la messe mon estampe de mari il va croire que je drague le curé (rire)

 

Arapète : Mais non t’es pas au courant, il parait que dans un groupe des facedeboucs qui sont soi-disant né à Sète y a eu un sondage qui tourne pour que le 24 Décembre le père Gérard Frioux nous fasse la messe de minuit sur le canal en face Prisunic.

 

Mandroune : Haaa c’est là où tu voulais en venir. Je me demandais qu’est-ce que t’allais me sortir ….

 

Alors là je t’arrête je le connais Gérard il n’a pas besoin des Facedeboucs ou de quelque santons touchés par la grâce pour organiser une messe … Ça c’est encore un coup politique, mon estampe de mari m’a dit que c’était du broumèche pour attirer les gobis. Il m’a même dit que si le Gobi c’était Gérard, je n’avais pas intérêt à aller choper la crève au bord du canal un soir de noël ??? Parce que lui il irait m’attendre chez Maryse et lulu.

Et si il m’attend chez Maryse et lulu un soir de noël, il va revenir « embriague morte » et ce n’est pas 13 desserts qu’il va voir c est 36 chandelles.

 

Arapète : Pourtant ton mari il est chrétien …. Je capte pas

 

Bien sûr qu’il est bon chrétien, mais il n’a pas les idées très catholiques …. Avant de poser le pied il sait ce qu’il y a dessous.

Regarde le carmel, en 2010 l’archevêque de Montpellier était venu célébrer une messe et hop le Carmel a été vendu aux promoteurs dans la foulée. Imagine que Gérard il nous fasse une messe sur le canal royal et hop …. On vend le canal à IGY Marina pour amarrer les « yotes » devant Prisunic, et on liquide l’église du quartier haut pour faire un studio pour DNA. Déjà qu’on a plus la cure, et son jardin, il manquerait plus qu’il nous bazarde le canal et l’église. J’attends de mourir pour écouter ma messe dans Saint Louis, il manquerait plus que je sois obligé d’aller à la corniche ou aux métairies, je rigolerais pas …. Ils n’ont pas fini que la nuit je leur tire les pieds.

 

Arapète : Arrête de paniquer …. Rigole un peu ! Tu le vois le petit sur un radeau dans le canal royal, entouré par le bœuf de Mèze et l’âne de Bessan …. Et les santons de facedebouc qui sont catholiques seulement aux enterrements, illuminés sur les bords des quais …. Et puis avec le petit il y aurait le chasseur de canard, le pécheur de daurade, le jouteur du quartier haut, le vigneron des métairies, la couturière de chez Roly, le docker, le marchand de tielles ….  

C’est pas un radeau qu’il lui faudrait, c’est le chalutier de Nocca …. Et puis ce n’est pas demain la veille que Fricou va nous prêter le bœuf de Mèze ! Quoi qu’avec l’agglopole Sète a son mot à dire …. François peut le lui réquisitionner !

 

Mandroune : Et pour l’âne, tu crois que Bessan va le lâcher comme ça ? Ce n’est pas la même agglo !

 

Arapète : Un coup de fil de François à Gilles le Maire d’Agde et hop l’âne est sur le canal royal …..

 

 

Mandroune : Ho ho ho …. Qu’est-ce ce tu fais jules, tu arrêtes de me pincer !

 

Jules (dit l’Estampe) : Qu’est ce je fais ? C’est 4 heures du matin, y a deux heures que tu cries non non non monsieur le curé, et que tu me tapes sur la tête …. Tu rêves ou quoi ? Qu’est-ce il t’a fait le curé

 

Mandroune : Ho jules … j’ai fait un cauchemar,  je me croyais à la noël sur un chalutier avec tous les chrétiens du dimanche en train d’écouter la messe de minuit ….

messe de minuit, noel, joel monnier, jesuisneasete,
messe de minuit sur le canal royal

 

(1) Tous les mots que vous ne comprenez pas sont expliqués dans le Sète à Dire de Raymond Coves illustré par Pierre François. Pour ceux qui n’existent pas posez vos questions en commentaire, nous répondons 24 h / 24 h. Ou alors adoptez un petit Sétois qui traduira. A Sète la négation est souvent affirmative …. Prenez en note.

Partager cet article

Repost0

Les œufs marcel

Publié le par les vicomtes de brageole

 

Arapète (1)  « Hé bè Mandroune il y avait longtemps que t’étais pas descendu de ton quartier haut ? »

 

Mandroune (1) « C’est vrai, avec le bordel que c’est en ville, mon mari m’accompagne en 4L à Auchan … on peut se garer et les prix sont plus bas qu’en ville. L’été en ville ils nous prennent pour des anglais ! tandis qu à auchan ils nous prennent pour des anglais mais un peu plus pauvres » ….

 

Arapète  « Et qu’est ce que ça veut dire que t’es là aujourd’hui ? »

 

Mandroune  « Ca veut dire que ma fille tu sais celle qui fait les nuits aux pergolines, elle veut faire un flan et elle à besoin d’œufs et mon mari est à la pêche. Mon voisin " l'ibrougne" (1) » m’a dit pour les œufs tu devrais aller en ville, il y a un parisien qui a ouvert 3 magasins. Un dans la rue Lazare Carnot, pour la jetsète ou tu peux acheter des « œufs Marcel étoilés", l’autre sur le quai en face de Prisunic qui vend des « œufs Marcel de Rio », et le troisième dans le marché, dans les halles comme disent les parisiens. Dans le marché tu peux manger des « œufs Marcel » au comptoir ou tu peux les emporter. Si t’es de Montpellier tu les manges au comptoir … »

 

Mandroune  « Pour les œufs « Marcel de Rio » il parait que dans l’arrière boutique c’est réservé à la culture. Ils doivent cultiver du maïs pour nourrir les poules brésiliennes … il parait que c’est fréquenté par les « bobos ».   

 

Arapète   « Je crois que ton voisin l’ibrougne, il avait des restes de Ricard dans la tête, parce que les œufs Marcel ca s’écrit pas ZOEUFS., ça s’écrit T.H.E. on dit ZEU MARCEL , ca veut dire "le Marcel" (2) pas ZŒUFS marcel, c’est ma petite fille, celle de mon fils le Gomeux qui est en terminale à Polva  qui m’a expliqué que en anglais THE ça se prononce ZE pas ZŒUFS et ça veut dire LE …. Tu captes ?  A Sète on dit un œuf des Zeu et en anglais on dit Zeu Marcel pour dire le Marcel. »

 

Mandroune (1) « Ouuu arapète Tu es entrain de m’embrouiller les ZEU, et puis les ZEU Marcel qu’il se les garde. En tous cas je comprend pas qu’un parisien du nord de lyon vienne à Sète mettre tous ses ZEU dans le même panier ….. Sète ça devient un panier à crabes « 

 

Mandroune (1) « je vais faire comme d’habitude je vais aller chez Valette prendre des œufs extra-frais et je remonte au quartier haut »

 

Arapète (1) « aller ! bonne saint louis »  

 

Mandroune (1) « à toi aussi ma chérie …. Et le bonjour à ton mari »

sete,oeufs,marcel,the marcel,cuisine,chef étoilé,halles,marché,fabien fage,
les oeufs marcel

(1) voir le lien ci dessous

(2) the marcel  voir le lien ci dessous

Partager cet article

Repost0

le Club des frites s’en donne à cœur joie ….

Publié le par les vicomtes de brageole

sete, aristide briand, parking, danger,
le parking de la place aristide briand

Attention Danger !

Faisant suite à la création de 26 places de parking sur la place Aristide Briand à proximité des jeux d’enfants, du manège, et des terrasses, les membres du club des frites n’ont pas été tendres avec la mairie …

Le mari de la Mandroune « Et pourquoi pas un sens giratoire autour du kiosque, ou provisoirement des séances de cinéma en plein air en attendant le multiplexe …. »

Le mari de l’Arapète « je ne comprends pas que la préfecture accepte d’ouvrir ce parking compte tenu du danger que ça représente »

Le mari de Bouche de Baudroie « quand je pense qu’on supprime les tournois de pétanque sur la place de la république, en prétextant que le flux des voitures dans les rues à proximité de la place était trop important »

On prend les sétois pour des beuels (1)

C’est vraiment chichois à la baraquette. (1)

A suivre ….

(1) Tous ces mots sont expliqués dans le Sète à Dire de Raymond Coves illustré par Pierre François. Si vous ne les comprenez pas posez vos questions en commentaire, nous répondons 24 h / 24 h. Ou alors adoptez un petit Sétois qui traduira.

sete, aristide briand, parking, danger,
article Midi Libre Sète
parking
la place aristide briand
sete, aristide briand, parking, danger,
la place aristide briand

 

 

 

Partager cet article

Repost0

550000 € pour une yourte mongole provisoire !

Publié le par Le Reporter Sans Figure

Sète, Brassens, yourte mongole, François Commeinhes, Pont de Gènes, italie,
Salle Georges Brassens en voie de disparation

550000 € hors coût de démolition, pour une yourte mongole provisoire sur le plan du Mas Coulet en remplacement  de la salle Georges Brassens situé au-dessus du Marché de Sète !

 

Nous avons essayé d’en savoir plus sur la destruction de la salle Georges Brassens de Sète.

 

Notre Reporter Sans Figure a pris l’avis de 3 personnalités impliquées dans la vie politique sétoise.

 

Le premier avis est celui de Monsieur le Maire de Sète qui a décidé unilatéralement cette démolition et ce déménagement. Ça n’a pas été très difficile, pas besoin de prendre rendez nous avons pris connaissance de sa position sur le Midi Libre comme à son habitude.

sete, Gerges Brassens, François Commeinhes
Article Midi Libre

 

Le Maire de Sète nous la joue scénario catastrophe :

 

Il appui sur le caractère non conforme de la salle, notamment en matière de risque incendie car elle se trouve au-dessus d’un parking et des halles pour les parisiens (c’est-à-dire le Marché pour les Sétoises et les Sétois)

 

« Je ne veux pas qu’il se passe un Gènes ou un Marseille dit-il en faisant référence à l’écroulement du pont de Gènes et à l’effondrement d’un immeuble à Marseille. »

 

Remarque des VdB : Ouf nous sommes sauvés ! Les joueurs de loto, les membres d’associations, et les conseillers municipaux ont eu de la chance. Les commerçants, les clients, et les utilisateurs du parking ne peuvent pas en dire autant : le marché sera toujours là et le parking aussi …. En attendant il va falloir chercher et trouver les non conformités …. Et se préserver de cette future catastrophe

 

Le deuxième avis a été demandé à la Mandroune, cousine de bouche de baudroie et bien connue pour être spécialisée dans les bruits de couloir.

 

La remarque a été brève « il s’agissait pour elle de donner un bol d’air et une large vue aux futurs immeubles de la rue Jean Jaurès, derrière la salle Brassens  …. » elle n’a pas voulu en dire davantage.

 

Remarque des VdB : Si c’était vrai, l’objectif de la démolition ne manquerait pas d’air.

 

La troisième personne qui a bien voulu répondre a été l’Arapète, vieille sétoise accrochée à sa ville comme sur un rocher. L’Arapète est spécialisée en réflexion en tout genre, et comme elle ne fume pas, au bureau de tabac du coin on dit même qu’elle est grincheuse.

sete, Georges Brassens, François Commeinhes
Arapète des rochers

 

« Arapète voudrait bien se ranger derrière l’avis de François Commeinhes, à condition qu’il lui montre le rapport de l’expert qui a soulevé la non-conformité et l’extrême urgence de la démolition ainsi que le rapport de l’expert qui a évalué le cout de la mise aux normes et le cout d’une construction provisoire et ensuite d’une construction définitive …. Elle rajoute en souriant, j’aimerais bien connaitre aussi combien coute la location de salle pour tenir le Conseil Municipal ? « 

 

Remarque des VdB : Pragmatique l’Arapète.

Partager cet article

Repost0

Nous vous souhaitons une bonne année 2019 !

Publié le par les vicomtes de brageole

Sète ici sète ! défense de toucher !
sète ici sète ! défense de toucher !

Santé, Bonheur et plus encore !

Nous vous invitons à aimer : la rigolade, la dérision, la vérité, Sète, la macaronade, la tielle, le pouffre parisien avec 2 f, Le poufre sétois avec 1 f, le poulpe de mer du dictionnaire,  les joutes languedociennes, la Saint Louis, Alexandre Dumas, les vicomtes de brageole, les haricots et la seiche farcie, la rouille de seiche, les sardines et les maquereaux en escabèche, la bourride de baudroie à la sétoise, la mandroune, l'arapète, le piste, les moules farcies, les sites remarquables en voie de disparition ....

et le parlé sétois ! 

 

Partager cet article

Repost0

Un resto « grande classe » dans le marché (halles pour les parisiens)

Publié le par les vicomtes de brageole

Arapète, mandroune, halle de sète; marché de sète
bouche de baudroie

Arapète : Alors « y avait » du monde au marché ce matin.

 

Mandroune : Pour un marché de noël j’ai trouvé qu’il n’y avait pas trop de monde

T’as vu le bordel pour stationner …. Mon mari ne faisait « que rouméguer ». Autour du château d’eau le stationnement est interdit à cause des travaux, au parking du marché,

Ils ont bloqué des places à cause des travaux pour détruire la salle Georges Brassens, quai de la résistance avec les travaux et les banques et les taxis on peut plus se garer ….

Tu te demandes s’ils ne le font pas exprès pour nous empêcher de faire les commissions en ville.

« J y ai dit » à mon mari laisse-moi devant la mairie je remonterais avec le car ….

 

Arapète : j’y ai dit au mien si ça continue j’irais faire le marché à frontignan ….

 

Mandroune : remarque ne le dis pas en rigolant, j’en ai appris une bonne.

 

Arapète : quoi ?

 

Mandroune : ne le répète pas mais il parait que bientôt, à cette allure, avec les nouvelles maisons au-dessus du marché, et la rénovation du centre-ville, le marché va devenir un lieu pour les rupins  Un espèce de centre commercial pour une espèce de petite bourgeoisie ….

 

Arapète : Si les commerçants pensent travailler avec eux ils se mettent le doigt dans l’œil jusqu’ au coude …. Tu sais les rupins ca mange pas pour pas caguer …. Ils aiment l’authentique quand c’est pas cher.

 

Mandroune : je ne t’ai pas tout dit, il parait que des investisseurs vont ouvrir dans le marché un restaurant « grande classe ». Ne me demande pas ou, j’ai juré à bouche de baudroie sur la tête de ma belle-mère que je ne le répèterais pas …

 

Arapète : c’est pas possible ! Les étaux du marché sont réservés à des petits commerces, pas à des investisseurs. Bouche de Baudroie t’a raconté des conneries ….

 

Mandroune : on verra … aller je monte que je vais faire le diner

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>