Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

7 articles avec mobilite

Une posture par culture de la nature !

Publié le par les vicomtes de brageole

le jardinier

le jardinier

sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,
sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,

sete, entrée Est, site lafarge, salle brassens, carmel,ccas, canal du midi, falaise, piéton, handicapé, place de la république, carrière ramassis,lido,

Par nature, rappelons-nous de :

- l'urbanisation future de l'entrée Est,

- ce que va devenir le site Lafarge en bordure du bassin de Thau,

- la salle Brassens détruite, déplacée et transformée en yourte provisoire,

- la vente du Carmel aux promoteurs,

- notre participation à la plantation de 100 pins sur les terrains du C.C.A.S aussitôt arrachés par les aménageurs,

- la présentation du projet d'aménagement du canal du Midi, immeubles, marina, etc. etc.,

- notre bassin de Thau devenu terrain de jeu nautique au détriment de la conchyliculture, 

- la construction de la maison sur la falaise et de la carte postale envoyée a madame Kosciusko-Morizet ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, 

- la suppression de la pendule du marché et de la lettre de Régis Lombardi,

- comment nous sommes traités en tant que piétons ou handicapés,

- l'état des escaliers de la place de la République, 

- la belle entrée de ville côté carrière de ramassis et de son lido. 

 

Rappelons-nous que cette liste peut s'allonger... mais pour quoi faire ? !!! 

 

Par culture nous en resterons aux "voix ivres" et vous faisons cadeau des affiches collectors...

Une posture par culture de la nature !
Une posture par culture de la nature !
Une posture par culture de la nature !
Une posture par culture de la nature !

Partager cet article

Repost0

L’immobilier ! Et ça continue encore et encore …

Publié le par les vicomtes de brageole

 

Selon Bouche de Baudroie, il parait que circuler à Sète ce n’est pas prêt de s’arranger. Il est même conseillé d’acheter une trottinette. Après les prévisions de l’entrée Est, c’est un secret pour personne …..

 

Il va falloir tenir compte de l’entrée Ouest.

 

Bouche de Baudroie exagère toujours, mais il n’y a pas de fumée sans feu …. Face au cimetière le Py avec vue sur la tombe de Georges Brassens et l’étang de Thau, les bâtisseurs nous cogitent entre 200 et 400 logements …..

 

Restons prudents, tant que les futurs candidats aux municipales, ou sète.fr, ou la presse locale ne confirment pas la nouvelle, on ne va pas s’en inquiéter !

 

Mais ça serait quand même bien que quelqu’un nous rassure : « niou ou fèque de niou » ?

 

Alors qui est ce qui va donner suite à cette grosse rumeur ?

 

Madame Véronique Calueba Rizzolo ? Monsieur François Commeinhes ? Monsieur Sébastien Denaja ? Monsieur Rudy Llanos ? Monsieur William Nicolas ? Monsieur Sébastien Pacull ?

Madame Myriam Roques ? …..

 

La suite dans un prochain billet

sete, immobilier,Véronique Calueba Rizzolo,François Commeinhes,Sébastien Denaja,Rudy Llanos,William Nicolas,Sébastien Pacull,Myriam Roques
bouche de baudroie de sète

 

Partager cet article

Repost0

C’est déjà pris ….

Publié le par les vicomtes de brageole

 

Un recueil de petites scènes du quotidien, cocasses ou émouvantes ….

Mireille Toussaint et Joël Monnier ont en commun un regard réjoui et tendre sur le monde qui les entoure.

 

Ils parlent d’un joyeux chichois, mais « c est déjà pris »

 

Petit par la taille et par le prix 10€, vous le trouverez en librairie et dans quelques lieu qui ont souhaité partager ces clins d’œil.

 

Mireille toussaint, joel monnier, recueil, dessins, chichois, sete,
c'est déjà pris

 

Partager cet article

Repost0

A Sète : les rues piétonnes c’est autre chose !

Publié le par les vicomtes de brageole

 

S’il y a, dans notre ville des fans pour les rues piétonnes autour du marché (halles pour les parisiens et les montpélliérains) ce sont bien les vicomtes de brageole.

A notre âge, avec la vue qui baisse et les oreilles qui ne s’entendent pas entre elles, les rues piétonnes c’est même recommandé par le médecin.

 

La rue piétonne, de la rue Gambetta jusqu’à la fin de la rue alsace lorraine a été rendue aux piétons le temps d’une inauguration. Pour la première fois et pour la dernière depuis le 18 juillet, les sétois et les touristes ont eu ce bonheur.

 

Mais le bonheur comme dit Pierre Perret « c’est toujours pour demain »

 

La circulation des véhicules et des objets roulants non identifiés par les caméras qui nous coûtent un pognon fou, a repris de plus belle ….

 

Et si en plus on augmente le nombre d’appartement, il parait que c’est prévu, entre les riverains, les livreurs, les commerçants et leurs cousins, il va falloir faire des trottoirs pour les piétons.

 

Le dessin de Joël Monnier illustre bien une histoire vécue qui n’est pas prête de s’arrêter …. 

sete, halles, marché, rue pietonne, joël monnier,
La rue alsace lorraine

 

Bien sur vous ne lirez pas ces nouvelles chez les professionnels de l’info, ils sont là pour traiter l’inauguration et c est bien normal.

 

(voir article Midi libre ci-dessous)

Publié dans Mobilité, rue piétonne

Partager cet article

Repost0

L’inattendu s’explique sur l’état de nos rues et chemins  …

Publié le par l'inattendu

sete, chemin, rue, place publique, voirie,
attention nid de poule

Pendant que Monsieur Le Maire est en marche vers La République des droites et gauches humanistes, nous, nous avons fait un bout de chemin avec l’inattendu qui s’invitera régulièrement dans le débat des municipales de 2020.

 

Chemin faisant zigzaguant entre ornières et nid de poule ….

 Il nous a donné son point de vue sur le débat qui fait la une des médias :

Soit les crédits alloués depuis 2016 à la requalification de nos rues et chemins et plus particulièrement sur «les réponses chiffrées de la majorité aux critiques de l’opposition municipale»   

 La commune  obligeamment  relayée, sans autre analyse, par la presse,  considère le linéaire des voies de circulation comme critère d’appréciation des efforts budgétaires.

 C’est  surprenant  car qui peut croire qu’un km de l’avenue Victor Hugo équivaut, en terme de prix de revient, à 1km d’un chemin de St Clair ?

 La surface (et la nature  du revêtement)  communément utilisée, dans les marchés de travaux  est d’évidence  beaucoup plus pertinente.

 D’ailleurs la commune y avait initialement eut recours ; 

Chacun se souvient des éphémères panneaux affichant alors, une surface traitée de 20 000 m2, ce à quoi l’opposition avait, sobrement, fait remarquer que cela ne représentait qu’un dérisoire 2% de la superficie à traiter.

La commune faute de ne plus pouvoir masquer la réalité n’a trouvé d’autres subterfuge que de changer d’instrument de mesure et préfère parler :

« Des budgets en forte hausse chaque année depuis 2016».

Mais sur la période  2016/2018 

 Le budget moyen annuel de 3,2 M€ n’a permis en fait que la réfection de 3,2km par an.

A ce rythme-là, il faudra 72 ans pour rénover l’ensemble des 230 km que compte notre réseau soit 12 mandats d’un Maire.

Ce n’est pas tout à fait un excès de vitesse,

Et après 18 ans de sur place c’est plus qu’un coup d’accélérateur dont on a besoin. C’est une vitesse de croisière plus soutenue. .

 

Sur  les exercices 2019 /2020 c’est plus flou :

Rien ne distingue les crédits inscrits  sur 2019 (9M€) et le montant d’un marché (5,8M€) qui devrait être attribué   « bientôt. »

Rien n’indique  si son montant sera inclus dans les crédits ouverts pour 2019, s’il devra, pour tout ou partie, faire l’objet d’une inscription supplémentaire sur l’exercice ou être porté au budget 2020.

 

A ces imprécisions s’ajoutent  des contradictions.

Monsieur le Maire dans un courrier du 10 avril 2019, indiquait que «le budget alloué à la voirie au budget primitif 2019 est de 5,5M€». Et que plus de 2km ont d’ores et déjà été traités.

 Deux mois plus tard il n’y a plus qu’1 km de réalisé et le budget prévisionnel a presque doublé (9M€). 

 

« Les vicomtes de brageole se sont laissé dire que le second km avait été réalisé sur Balaruc pour desservir le futur Multiplex …. »

 

Même si complaisamment on considère que la totalité du budget de 9M€ pourrait être réalisé sur l’exercice 2019, ce qui est fort peu probable, il faudrait malgré tout de même 48 ans pour tout réhabiliter et si on ne retient que les 5,8 M€ du prochain marché, la durée du cycle serait de  54ans.

 

Sièm pas arribat !

 

L’inattendu juin 2019

Partager cet article

Repost0

Pour mieux circuler, ensemble dessinons les images d'épinal !

Publié le par les vicomtes de brageole

vu sur l'indécapant 

sete, parking des halles,
le palmier du parking du marché

 

Partager cet article

Repost0

Mobilité ! Ensemble inventons les dépenses …

Publié le par les vicomtes de brageole

Commeinhes, sete agglopole méditerranée, suisse, mobiité, environnement
Source Midi Libre du 14/11/2018

Alors que Sète Agglopole et Cie cherche à maîtriser ses dépenses, une délégation de Sète Agglopole conduite par le maire de Sète et Cie va promener en suisse pour apprendre à marcher dans les rues piétonnes, s’assurer que les navettes fluviales ont besoin d’eau, constater comment réduire la voiture dans le milieu urbain, juger de l’importance des transports en commun

 

 

……

sete agglopole méditerranée, dépenses à maitriser
Source Midi Libre du 17/11/2018

 

 

Coût de l’opération du voyage en suisse 15000 €

Est ce bien utile et raisonnable ?

 

sete agglopole méditerranée, voyage suisse,
Source Midi Libre du 14/11/2018

 

Et pendant ce temps toujours sous la conduite du maire de Sète un groupe réfléchi et travaille à comment concentrer à Sète les voitures dans le centre ville …..

- construction d’un parking souterrain de 300 places pour absorber les voitures qui rentrent dans Sète par l’avenue « de la gare »,

- construction d’un parking souterrain de 300 places pour aller faire ses emplettes en ville,

- construction d’un parking de 100 places sous la promenade JB Marty pour aller au resto de la marine,

- aménagement de 70 places de stationnement en lieu et place de la salle Brassens pour aller faire son marché.

 

En réalité toutes ces places de parking sont réfléchies pour absorber le stationnement que les promoteurs immobiliers ne peuvent pas inclure dans leur programme.

 

Et tout ça payé par le contribuable sétois.

Un tour de passe passe en quelque sorte.

 

A Suivre ……. pub

 

 

encart publicité de séte agglopole méditerranée
Source Midi Libre du 28/11/2018

 

Partager cet article

Repost0