Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les œufs marcel

Publié le par les vicomtes de brageole

 

Arapète (1)  « Hé bè Mandroune il y avait longtemps que t’étais pas descendu de ton quartier haut ? »

 

Mandroune (1) « C’est vrai, avec le bordel que c’est en ville, mon mari m’accompagne en 4L à Auchan … on peut se garer et les prix sont plus bas qu’en ville. L’été en ville ils nous prennent pour des anglais ! tandis qu à auchan ils nous prennent pour des anglais mais un peu plus pauvres » ….

 

Arapète  « Et qu’est ce que ça veut dire que t’es là aujourd’hui ? »

 

Mandroune  « Ca veut dire que ma fille tu sais celle qui fait les nuits aux pergolines, elle veut faire un flan et elle à besoin d’œufs et mon mari est à la pêche. Mon voisin " l'ibrougne" (1) » m’a dit pour les œufs tu devrais aller en ville, il y a un parisien qui a ouvert 3 magasins. Un dans la rue Lazare Carnot, pour la jetsète ou tu peux acheter des « œufs Marcel étoilés", l’autre sur le quai en face de Prisunic qui vend des « œufs Marcel de Rio », et le troisième dans le marché, dans les halles comme disent les parisiens. Dans le marché tu peux manger des « œufs Marcel » au comptoir ou tu peux les emporter. Si t’es de Montpellier tu les manges au comptoir … »

 

Mandroune  « Pour les œufs « Marcel de Rio » il parait que dans l’arrière boutique c’est réservé à la culture. Ils doivent cultiver du maïs pour nourrir les poules brésiliennes … il parait que c’est fréquenté par les « bobos ».   

 

Arapète   « Je crois que ton voisin l’ibrougne, il avait des restes de Ricard dans la tête, parce que les œufs Marcel ca s’écrit pas ZOEUFS., ça s’écrit T.H.E. on dit ZEU MARCEL , ca veut dire "le Marcel" (2) pas ZŒUFS marcel, c’est ma petite fille, celle de mon fils le Gomeux qui est en terminale à Polva  qui m’a expliqué que en anglais THE ça se prononce ZE pas ZŒUFS et ça veut dire LE …. Tu captes ?  A Sète on dit un œuf des Zeu et en anglais on dit Zeu Marcel pour dire le Marcel. »

 

Mandroune (1) « Ouuu arapète Tu es entrain de m’embrouiller les ZEU, et puis les ZEU Marcel qu’il se les garde. En tous cas je comprend pas qu’un parisien du nord de lyon vienne à Sète mettre tous ses ZEU dans le même panier ….. Sète ça devient un panier à crabes « 

 

Mandroune (1) « je vais faire comme d’habitude je vais aller chez Valette prendre des œufs extra-frais et je remonte au quartier haut »

 

Arapète (1) « aller ! bonne saint louis »  

 

Mandroune (1) « à toi aussi ma chérie …. Et le bonjour à ton mari »

sete,oeufs,marcel,the marcel,cuisine,chef étoilé,halles,marché,fabien fage,
les oeufs marcel

(1) voir le lien ci dessous

(2) the marcel  voir le lien ci dessous

Partager cet article

Repost0

Histoire de soupe ….

Publié le par les vicomtes de brageole

 

Une soupe populaire est un repas servi gratuitement aux plus démunis.

L’histoire dit que les premières soupes gratuites sont servies fin du 19ème siècle.

 

A chaque époque sa soupe populaire, et ses queues interminables …

 

A Sète c’est autre chose, les mêmes effets n’ont pas la même cause …

 

87 ans séparent la photo d’une soupe populaire et le dessin de Joël Monnier qui détourne à la mode de Sète un proverbe allemand …..

 

Mieux vaut pas de soupe que pas de spoon

DNA, SPOON, Joël Monnier,
Mieux vaut pas de soupe que pas de spoon

 

Mieux vaut pas de cuillère que pas de soupe

soupe populaire, spoon, dna,sete
soupe populaire vers 1932

 

Partager cet article

Repost0

Révolutionnaire de pacotille ?

Publié le par Dessins Miss Lilou

Cet article est reposté depuis Dessins Miss Lilou.

Publié dans repost, politique

Partager cet article

Repost0

A Sète : les rues piétonnes c’est autre chose !

Publié le par les vicomtes de brageole

 

S’il y a, dans notre ville des fans pour les rues piétonnes autour du marché (halles pour les parisiens et les montpélliérains) ce sont bien les vicomtes de brageole.

A notre âge, avec la vue qui baisse et les oreilles qui ne s’entendent pas entre elles, les rues piétonnes c’est même recommandé par le médecin.

 

La rue piétonne, de la rue Gambetta jusqu’à la fin de la rue alsace lorraine a été rendue aux piétons le temps d’une inauguration. Pour la première fois et pour la dernière depuis le 18 juillet, les sétois et les touristes ont eu ce bonheur.

 

Mais le bonheur comme dit Pierre Perret « c’est toujours pour demain »

 

La circulation des véhicules et des objets roulants non identifiés par les caméras qui nous coûtent un pognon fou, a repris de plus belle ….

 

Et si en plus on augmente le nombre d’appartement, il parait que c’est prévu, entre les riverains, les livreurs, les commerçants et leurs cousins, il va falloir faire des trottoirs pour les piétons.

 

Le dessin de Joël Monnier illustre bien une histoire vécue qui n’est pas prête de s’arrêter …. 

sete, halles, marché, rue pietonne, joël monnier,
La rue alsace lorraine

 

Bien sur vous ne lirez pas ces nouvelles chez les professionnels de l’info, ils sont là pour traiter l’inauguration et c est bien normal.

 

(voir article Midi libre ci-dessous)

Publié dans Mobilité, rue piétonne

Partager cet article

Repost0

Les 3000 m2 de parking des pergolines de Sète vont ils être mis en vente ?

Publié le par Bouche de baudroie

Depuis le 11 juillet tout le monde est aux anges ! L’EHPAD des Pergolines n’est plus adapté, il sera reconstruit.

 

Un vrai coup de jeune pour nos ainés !

 

Quand on lit la presse locale, voir plus bas, le nouvel hameau (ne pas confondre avec le nouvel Omo de Coluche), sera le paradis pour nos ainés.

 

Normalement le paradis c’est après les Pergolines, mais le projet tel qu’il est présenté, le hameau des Pergolines sera le paradis avant l’heure.

 

Mais une bonne nouvelle peut en cacher une mauvaise ….

C’est comme au passage à niveau un train peut en cacher un autre !

 

Selon notre source, Bouche de baudroie pour ne pas la citer, pour équilibrer le financement, le conseil de surveillance des hôpitaux du bassin de Thau, a donné un avis favorable pour la vente d’une parcelle de 3000 m2 qui correspond au parking.

 

Cette vente permettra entre autre le réaménagement sur le site existant, d’un nouveau parking comportant un nombre équivalent de place.

 

Ça ne vous rappelle rien ? « je détruis la salle Brassens pour faire des places de parking et je détruis des places de parking pour construire une nouvelle salle Brassens »

 

Cette vente permettra aussi une meilleure sécurisation du bâtiment par la séparation de la zone vendue et du site des pergolines et un accès sécurisé par portail ….. n'importe quoi !

 

Cette vente permettra l’aménagement de deux parkings, l’un pour les visiteurs, l’autre pour les personnels .... n'importe quoi !

 

Cette vente permettra un financement pour la maintenance du site dans l’attente d’une future restructuration de l’établissement ..... (autant dire, on casse la tirelire au lieu de garder la réserve foncière pour agrandir les pergolines)

 

On croyait avoir touché le fond et bien non ! On peut toujours mieux faire.

 

Le paradis est entrain de rétrécir, espérons qu’il ne sera pas asphyxié par le béton.

 

Mais au fait ? Si cette nouvelle est juste, si la nouvelle n’est pas une « fake news » il faudrait que nos élus, nous expliquent le pourquoi du comment. Elus de droite ou de gauche, élus marcheurs ou rampeurs, enfin élus de tous bords ….

 

A notre âge, nous les fondateurs du cercle des vicomtes de brageole, nous sommes plus proches du paradis que des fonts baptismaux, nous avons des décisions à prendre. Aidez-nous à comprendre ….. ou le ciel nous aidera !

Partager cet article

Repost0

l'oeil au beurre noir de la statue de Richard Di Rosa place de l'hospitalet !

Publié le par les vicomtes de brageole

Richard Di Rosa, place de l'hospitalet, quartier haut,
La Statue de Richard Di Rosa
Richard Di Rosa
Richard Di Rosa

 

Publié dans incivilité, patrimoine

Partager cet article

Repost0

Escalier de la perrière : cachette pour caca de chien !

Publié le par les vicomtes de brageole

escalier perriere, sete, incivilité,
niche

 

Publié dans incivilité, propreté

Partager cet article

Repost0

"Réfléchissez et devenez Riche !"

Publié le par Dessins Miss Lilou

Cet article est reposté depuis Dessins Miss Lilou.

Publié dans repost, politique

Partager cet article

Repost0

L’inattendu s’explique sur l’état de nos rues et chemins  …

Publié le par l'inattendu

sete, chemin, rue, place publique, voirie,
attention nid de poule

Pendant que Monsieur Le Maire est en marche vers La République des droites et gauches humanistes, nous, nous avons fait un bout de chemin avec l’inattendu qui s’invitera régulièrement dans le débat des municipales de 2020.

 

Chemin faisant zigzaguant entre ornières et nid de poule ….

 Il nous a donné son point de vue sur le débat qui fait la une des médias :

Soit les crédits alloués depuis 2016 à la requalification de nos rues et chemins et plus particulièrement sur «les réponses chiffrées de la majorité aux critiques de l’opposition municipale»   

 La commune  obligeamment  relayée, sans autre analyse, par la presse,  considère le linéaire des voies de circulation comme critère d’appréciation des efforts budgétaires.

 C’est  surprenant  car qui peut croire qu’un km de l’avenue Victor Hugo équivaut, en terme de prix de revient, à 1km d’un chemin de St Clair ?

 La surface (et la nature  du revêtement)  communément utilisée, dans les marchés de travaux  est d’évidence  beaucoup plus pertinente.

 D’ailleurs la commune y avait initialement eut recours ; 

Chacun se souvient des éphémères panneaux affichant alors, une surface traitée de 20 000 m2, ce à quoi l’opposition avait, sobrement, fait remarquer que cela ne représentait qu’un dérisoire 2% de la superficie à traiter.

La commune faute de ne plus pouvoir masquer la réalité n’a trouvé d’autres subterfuge que de changer d’instrument de mesure et préfère parler :

« Des budgets en forte hausse chaque année depuis 2016».

Mais sur la période  2016/2018 

 Le budget moyen annuel de 3,2 M€ n’a permis en fait que la réfection de 3,2km par an.

A ce rythme-là, il faudra 72 ans pour rénover l’ensemble des 230 km que compte notre réseau soit 12 mandats d’un Maire.

Ce n’est pas tout à fait un excès de vitesse,

Et après 18 ans de sur place c’est plus qu’un coup d’accélérateur dont on a besoin. C’est une vitesse de croisière plus soutenue. .

 

Sur  les exercices 2019 /2020 c’est plus flou :

Rien ne distingue les crédits inscrits  sur 2019 (9M€) et le montant d’un marché (5,8M€) qui devrait être attribué   « bientôt. »

Rien n’indique  si son montant sera inclus dans les crédits ouverts pour 2019, s’il devra, pour tout ou partie, faire l’objet d’une inscription supplémentaire sur l’exercice ou être porté au budget 2020.

 

A ces imprécisions s’ajoutent  des contradictions.

Monsieur le Maire dans un courrier du 10 avril 2019, indiquait que «le budget alloué à la voirie au budget primitif 2019 est de 5,5M€». Et que plus de 2km ont d’ores et déjà été traités.

 Deux mois plus tard il n’y a plus qu’1 km de réalisé et le budget prévisionnel a presque doublé (9M€). 

 

« Les vicomtes de brageole se sont laissé dire que le second km avait été réalisé sur Balaruc pour desservir le futur Multiplex …. »

 

Même si complaisamment on considère que la totalité du budget de 9M€ pourrait être réalisé sur l’exercice 2019, ce qui est fort peu probable, il faudrait malgré tout de même 48 ans pour tout réhabiliter et si on ne retient que les 5,8 M€ du prochain marché, la durée du cycle serait de  54ans.

 

Sièm pas arribat !

 

L’inattendu juin 2019

Partager cet article

Repost0

Sète, des femmes au fil de thau !

Publié le par les vicomtes de brageole

hélène morsly, réalisatrice, cinéma, sète, coméadia,
Sète des femmes au fil de thau

Sète des femmes au fil de thau 

Un film réalisé par Hélène Morsly

Samedi 15 Juin 2019 à 11 h au Cinéma Comeadia

Séance en avant première en présence de la réalisatrice.

Entrée gratuite

Publié dans culture, film, sète, évènement

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>