La privatisation du funérarium sétois est en marche !

Publié le par les vicomtes de brageole

 

Après les honneurs du Conseil Municipal du 18 Novembre dernier repris par la presse locale et ses petits carnets du poufre néo-sétois (1) il nous fallait passer à autre chose dans le respect de notre devise : Rigolade, Dérision et Vérité !

sete,urbanisation,poufre midilibre,
midi libre article carnets du poufre

 

Et ben voilà !

 

L’urbanisation du boulevard Camille Blanc en parallèle avec le boulevard Jean Mathieu Grangent devrait obligatoirement apporter des modifications sur les équipements municipaux existants.

 

Que vont devenir le Funérarium et son Crématorium ?

 

Selon le mari de la Mandroune, un « Restaurium » remplacerait le complexe existant...

 

Des investisseurs argentins très gros producteurs de viandes, spécialisés dans les grillades « asado » se penchent déjà sur le rachat du crématorium qui se trouverait de fait au beau milieu des immeubles et deviendrait gênant pour les vivants des alentours.

 

Le four est déjà en place, il serait adapté pour les cuissons horizontales ou en croix, les salons seraient transformés en salon de réception pour VIP, la salle de prière en salle commune, et le garage en réserves pour le bois...

 

Le parking sur le toit serait divisé en deux, une partie pour le stationnement et une autre pour admirer le point de vue sur la tombe de Georges Brassens et la partie Villeroy, Salin, Lido et Lidl ... ou le soleil se couche comme nulle part ailleurs. Couchers de soleil immortalisés par les « photofaceboockers » avant la bétonisation de la plage ou l’inévitable montée des eaux… 

 

La néo-sétoiserie se lèche déjà les babines.

 

Bon appétit !

 

(1) Poufre néo-sétois : un pouffre sétois prend 2 f don’t act.

 

sete,funérarium,crématorium,urbanisation,
Funérarium aujourd'hui

 

joel monnier,restaurium,funerarium,urbanisation,sete
funérarium peut être demain

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Manuel PEREZ 27/11/2019 18:54

Et on oublie encore qu'il y aura vue sur la tombe de Mac Kac, voisin proche de Brassens et "pauvre cendres de conséquence"...

le chargé des commissions 28/11/2019 15:51

bien vu fidèle lecteur et merci pour l'info