A Sète comment pêcher le Gobi (1)

Publié le par les vicomtes pêcheurs

sete a dire, raymond coves, pierre françois,
le gobi de Sète

"Quand nous allons à la pêche au Gobi (1), pour les appâter rien de mieux que d'accrocher à l'hameçon le journal local du jour."   

 

Gobi, avale bouchon,;attrape mouche, Raymond coves,, Pierre François
le gobie de mer

 

 

(1) Extrait du Sète A Dire de Raymond Coves illustré par Pierre François – GOBI : traduction pour les nouveaux Sétois que nous saluons au passage et qui ne parle pas encore notre langue. Le Gobi (de l’occitan gòbi : goujon) (accent très tonique sur le Go) Le Gobi est un poisson très commun, pêché un peu partout : étang, canal, mer …, pourvu de joues proéminentes et qui, hors de l’eau, meurt en ouvrant et refermant sa grosse bouche. Par extension, on appelle Gobi, quelqu’un qui reste bouche bée à l’annonce d’une nouvelle : « oh, regarde-moi le, cette figure de gobi ! » Quelqu’un de crédule, qui gobe tout. On peut également traiter ce dernier d’avale mouche. (…..) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article